Découvrez les blogs de mes copines : 

    Mes débuts de passionnée de beauté.

    Mes débuts de passionnée de beauté.

    Je n’ai pas toujours été une passionnée de mode et de make-up. Si j’ai toujours aimé me pomponner, je n’ai pas toujours accordé une grande importance à mon apparence, en particulier pendant mon adolescence. Je n’ai jamais eu de gros complexes mais je dois avouer que pendant mes années de collège, je ne me sentais pas vraiment en confiance avec mon corps que je préférais dissimuler sous des sweets amples. Pour ce qui est du maquillage, je me contentais d’un trait de crayon sur la muqueuse inférieur de mon oeil et d’un peu de baume à lèvres coloré.

    J’ai commencé à prendre confiance en moi lorsque je suis entrée au lycée mais à l’époque je n’avais pas énormément de temps à consacrer à mon apparence le matin. Je camouflais juste mes imperfections sous une fine couche de fond de teint, je mettais mes yeux en valeur à l’aide d’un crayon, d’un fard à paupières noir et d’un mascara et c’était tout !

    Mes débuts de passionnée de beauté.

    En ce qui concerne la mode, je crois que comme la majorité des adolescentes j’ai testé de nombreux styles avant de trouver le mien. J’ai souvent flirté avec la vulgarité, arborant notamment un total look rose Barbie pendant plusieurs mois !

    Puis peu à peu je me suis assagie.

    Suite à la rencontre de mon chéri qui me préfère au naturel plutôt que maquillée, j’ai peu à peu compris qu’il n’était pas nécessaire d’un faire trop pour que l’on me remarque et je dois dire que ça a changé ma vie !

    Casino en ligne : développer une stratégie

    Je sais qu’il n’est pas toujours évident de gagner autant qu’on le souhaiterait lorsque l’on joue à des jeux… Et c’est exactement la raison pour laquelle j’ai pris la décision …

    Comment installer avast gratuitement
    Ne me parlez pas de livret A

    Je ne suis pas du tout une fille qui calcule, je n’ai pas ce que l’on appelle la bosse des maths, mais quand j’ai compris, cette année, à quel point …

    Laisser un commentaire :