Découvrez les blogs de mes copines : 

    Les appels vocaux par messageries internet rétablis au Maroc

    Les appels vocaux par messageries internet rétablis au Maroc

    Bloqués depuis dix mois, les appels vocaux gratuits par internet sur Skype, WhatsApp ou Facebook Messenger sont de nouveau autorisés au Maroc.

    Les VoIP (Voice over internet protocol providers) avaient été suspendues en janvier 2016. Raison invoquée : la concurrence de ces logiciels gratuits avec les réseaux télécoms classiques.

    Un blocage long de dix mois

    L’annonce, faite le 4 novembre par l’ANRT (Agence nationale de régulation des télécommunications), du rétablissement des services voix sur IP (VoIP) comme Skype, Viber, WhatsApp et Facebook Messenger, marque la fin d’un feuilleton de dix mois, qui aura suscité la colère des internautes du royaume chérifien.

    Tout avait commencé en janvier 2016 : les utilisateurs marocains découvrent alors que les applications de VoIP sont bloquées sur 3G et 4G, sans qu’aucune communication officielle ne vienne confirmer cette interdiction. Puis, fin février, le blocage s’étend aux appels passés via une connexion Wifi. Sur WhatsApp, il était ainsi jusqu’au 4 novembre possible d’envoyer des messages texte avec photos et vidéos, mais impossible de passer des appels vocaux.

    Une offensive visant les opérateurs téléphoniques

    Très vite, le blocage entraîne de vive réactions sur les réseaux sociaux. Dans le viseur des internautes : les trois opérateurs téléphoniques du royaume, Maroc Télécom, Méditel et Inwi, soupçonnés d’en être les instigateurs. Une suspicion légitime puisque quelques jours après, le gendarme marocain des télécoms communique officiellement sur cette décision, invoquant la concurrence des logiciels gratuits avec les réseaux télécoms classiques.

    Un casus belli pour les internautes qui engagent alors une vaste offensive. Des pétitions sont lancées et une lettre de protestation adressée au président de l’ANRT, signée par plus de 10 000 personnes. Les opérateurs téléphoniques sont, eux, visés par une campagne leur faisant perdre des milliers de likes sur Facebook.

    Un Marocain sur deux connecté au web

    Ce déblocage surprise est intervenu à la veille de l’ouverture de la COP22, la conférence internationale sur le climat organisée du 7 au 18 novembre à Marrakech et dont Rabat entendait faire une vitrine. Mi-octobre, une rumeur selon laquelle les VoIP seraient rétablies uniquement dans la zone de la COP22, puis bloquées de nouveau ensuite, avait enflammé les réseaux sociaux, provoquant une nouvelle levée de boucliers chez les internautes.

    Soulagés, ces derniers peuvent enfin converser gratuitement via WhatsApp, enregistrer Skype ou utiliser le service vocal de Messenger. Un déblocage d’autant plus nécessaire qu’avec plus de 16 millions d’abonnés, un Marocain sur deux est aujourd’hui connecté à Internet.

    Le bibi : in ou out ?

    J’imagine que le titre de cet article en surprendra plus d’une. Il se trouve que je viens de recevoir le faire-part de mariage d’une amie qui sous-entend qu’elle et son …

    Quels critères pour de belles lunettes ?

    Difficile de faire son choix en matière de lunettes de vue, il y a tellement de modèles sur le marché ! On peut néanmoins faire confiance à un site web …

    Vetements femmes, j’ai une grande collection

    Je suis une fille sans grande passion, je n’ai pas de hobbies, je n’aime pas le sport, je déteste faire la fête, je ne fume pas, je n’ai pas de …

    Laisser un commentaire :